samedi

Tel fils...


J'ai entre 6 et 8 ans.
Plus vraisemblablement 6. Je viens juste d'apprendre à écrire. Quelques lettres, un mot peut-être. Oui, un mot.

La communale. Deux classes pour le primaire. Premiers souvenirs.
Un genou en sang, maisj'aicouruplusvitequelagrandequicourtvite ! Qui était gendarme, qui était voleur ?
Le premier baiser... Bisou dites-vous ? Non c'était un baiser, intentionnellement. Partagé dans l'immense salle de classe au plafond si haut... Et raconté aux grandes du ramassage scolaire, trahison...

la cour est divisé en deux par un mur... qui doit avoir ma taille ou un peu plus... un muret quoi.
D'un coté, l'entrée, une cour qui sert... de cour quoi, gendarme et voleur, chat perché, élastique... et l'entrée de la classe des grands. Le muret ne va pas jusqu'à ce bâtiment. Il laisse le passage sur la deuxième cour ou donne ma classe et en face, derrière un arbre, l'appartement de fonction de mon institutrice. Cette cour-ci abrite des jeux plus calmes, dont les dix manières de lancer une balle contre un mur et de la rattraper. Je ne suis pas sur d'avoir un jour réussi à enchainer les dix (dont je ne me souviens plus d'ailleurs) sans faire tomber cette fichue balle !

C'est sur ce muret, du coté de ma classe, prés du passage vers l'autre cour...
Avec une craie, j'ai écrit un mot. Sans doute l'un des premiers que je savais écrire.

Il me semble me souvenir de deux choses : la peur d'être surpris, et une certaine fierté à savoir écrire...
On a été questionné, mais je n'ai rein dit... Je n'étais plus fier là. J'avais un peu peur de dire que c'était moi alors qu'il me semble que je percevais très bien que je ne risquais pas grand chose...

Et pourquoi pas une bonne note ! C'était correctement orthographié et écrit presque droit !
...
Ah oui, ce que j'avais écrit ? Tout simplement

PAPA

5 commentaires:

  1. Wouah, l'autre ! Comment il veut nous émouvoir dès le matin avec des p'tits mots doux, eh ! Comme si on était sensibles à ce genre de souvenirs plein d'humour et de tendresse, eh, faudrait pas nous prendre pour des midinettes, hein !


    En plus, t'as même pas raconté à qui tu l'avais donné ce baiser.
    et maintenant je veux la suite, c'est malin !

    RépondreSupprimer
  2. Wouaaaah... :o] (non j'ai pas les larmes qui picotent les noeils. non non, j'ai une hormone dans l'oeil, c'est tout)

    RépondreSupprimer
  3. Ben, heu désolé Sardine et Ga(i)elle. La suite sera un peu différente dans le ton... et le sujet, donc pourra-t-on parler de suite...:-)Mais pas pour maintenant faut que je règle des détails techniques avant...
    Quel Cliffhanger de fou 8-D

    Sardine, je ne me souviens de rien de plus de cette petite fille... Faut dire qu'elle m'avait trahi !

    Céleste, merci. A cet âge là c'est facile d'être mignon... baci a voi... 2(?)
    J'ai demandé au Gabian pour la signification de "baci"... le reste j'ai déduit :-)

    RépondreSupprimer
  4. Bah, on n'attend pas de toi que tu continues sur cette lancée, c'est l'impromptu qui fait aussi le charme de ses perles de souvenirs !

    RépondreSupprimer